Rendez-vous avec Davide, créateur de Coast Society

portrait Davide Jais sur L'Homme Français
Coast Socety Porfirio sur L'Homme FrançaisPour notre deuxième « rendez-vous avec… » et car l’été approche, quoi de mieux que de mettre en lumière le créateur d’une marque de « Costumes de Bain » (tels qu’il aime à les appeler). Rencontre de deux univers, l’art sartorial et « l’art de la baignade », tout en élégance, entre la France et l’Italie, de la Côte d’Azur à la Riviera italienne retrouvons Davide Jais le créateur de Coast Society.

 

Un peu plus sur toi et sur ta marque Coast Society?
Passionné par l’art de vivre et l’art sartorial italien et après avoir travaillé dans quelques maisons de luxe, habité à Milan, Paris et New-York, c’est près de Nice que j’ai finalement changé de vie. Que ce soit sur la Côte d’Azur ou sur la riviera italienne les gens passent la moitié de l’année en bord de mer. A force de fréquenter les belles plages, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de maillots à la hauteur des attentes de beaucoup d’hommes. Peu de style, peu qualitatifs, souvent mal coupés et peu confortables. Pour être élégant, même à la plage, j’ai donc créé Coast Society, une marque de maillots de bain inspirée des personnalités des années 1930. (LHF: Années 30? Coast Society? La Café Society vous interpelle? c’est voulu! Quelle belle idée!)  L’esprit couture napolitain est un monde de détails, de petites choses que seuls les connaisseurs peuvent reconnaître. C’est une façon particulière de voir l’habillement masculin que j’ai essayé de transposer dans l’univers du maillot de bain.
Chez Coast Society, le maillot se construit comme un pantalon avec pinces à l’arrière, petite poche sur le devant sous la ceinture, double boutonnage, régulateur de taille à bouton, jusqu’au doublage dans une matière proche de la soie. C’est une nouvelle catégorie de vêtements proche d’un tissu de pantalon tout en étant performant à l’eau et au chlore. Pas de toucher « façon plastique ou carton rigide », mais un tissage à base de polyamide et coton, et une fabrication à la main, artisanale, dans les collines du Piémont.

 

Coast Society sur L'Homme Français
Que propose Coast Society aujourd’hui?
La toute première collection, celle de l’été 2015, comprend quatre modèles de shorts déclinés chacun en cinq tissus. Je me suis inspiré de personnalités historiques qui ont marqué l’histoire du style et incarné chacune un esprit plage jusqu’au dernier saut dans la vie mondaine. Le modèle Fulco, le plus court, s’inspire de Fulco di Verdura, le plus grand joaillier sicilien des années 1930, et sportif à ses heures ; le Porfirio, de Porfirio Rubirosa, le plus grand playboy de tous les temps ; le André rétro et arty est un hommage à André Ostier, photographe des célébrités d’époque. Enfin, le Nikki est infusé de l’esprit de Niki de Gunzburg, aristocrate russe très cosmopolite élu l’homme le plus élégant de tous les temps par le Harper’s Bazar, avec le modèle le plus couture. Tous ont en commun d’être des pièces confortables, élégantes et façonnées dans de belles matières.
Ainsi la transition entre la plage, un beach club et un restaurant est plus douce. « L’homme n’a plus envie de se changer après la plage. Il veut être élégant en toutes circonstances, pour se baigner, être à bord d’un bateau, aller prendre un verre ou faire la fête.

 

Des idées à venir pour Coast Society:
Je ne souhaite pas en dire trop mais une collection de chemises à porter sur la plage va certainement naître…et plus si affinités…

 

coast society broderieComment définirais-tu ta marque ?
C’est avant tout une marque de passion, authentique, de savoir faire et d’artisanat, faisant se rencontrer l’art sartorial et le monde de la baignade. Habiller l’homme exigeant pour ainsi prolonger et transposer l’attention qu’il porte au quotidien à ses costumes… à ses habits de plage.
A noter que Coast Society propose sur demande des finitions spéciales, toujours réalisées à la main, s’inspirant encore plus de cet esprit « bespoke » et tailleur, vous pourrez ainsi faire broder votre habit de bain. Initiales ou autres… à votre convenance. (A demander sur le point de vente). 

 

Si nous avons souhaité mettre en avant Davide et sa marque Coast Society c’est avant tout pour saluer cette rencontre salvatrice entre l’élégance et le « beach wear ». Enfin une lecture fine du besoin, construite, elle raconte de plus une histoire, une passion, évoque les années 20 à 50, et appelle tout un imaginaire. Celui de la vie balnéaire, riche et créatrice de ces années qui ont vu naître ce qu’est aujourd’hui la Riviera française et italienne. Une atmosphère… un vrai coup de coeur.

 

Points de Ventes Juin 2015  / Prix conseillés entre 190 et 260€

 

-Le Costume de Bain fait main pour l’homme nomade contemporain-

 

Capture plein écran 26052015 172434.bmp